Pas terrible ; mais presque

Depuis que le groupe de Trent Rez­nor est par­ti de sa mai­son de musique, c’est un déchaî­ne­ment de pro­duc­tions qui se suivent à un rythme effré­né.

Car après With Teeth en 2005,  Year Zero en 2007, 2008 com­mence sur les cha­peaux de roues avec deux album en 4 mois ! Gost I-IV, un album ins­tru­men­tal et Slip un album (plus clas­sique mais plus «rock» qu’avant aus­si).

Couverture de l'album Year ZeroCouverture de l'album Ghost
Couverture de l'album Slip

Flyer à la sortie de l'album L’originalité de ce der­nier : il est pro­po­sé en télé­char­ge­ment tota­le­ment gra­tuit ! Bien sûr, il sor­ti­ra aus­si en CD (phy­sique) au mois de juin ; mais il faut bien avouer que c’est une nou­velle bombe pour l’industrie musi­cale. Car même si NIN est (rela­ti­ve­ment) peu connus en France, c’est le groupe le plus influent de la scène rock-indus amé­ri­caine depuis plus de 5 ans. 

Cette dis­tri­bu­tion n’a rien d’étonnante quand on connais la bête. Trent Rez­nor (le lea­der, chan­teur, com­po­si­teur…) à dif­fu­sé depuis 2005 des mor­ceaux de ses albums au for­mat Gara­ge­Band pour que les fans s’amusent un peu avec leur Mac !

NIN à tou­jours été très indé­pen­dant. Dès 1992, Trent et un ami fondent le label Nothing Records qui signe­ra jusqu’en 2004 (date de la mort du label) des artistes comme Mary­lin Man­son, Pig ou encore Prick.

Main­te­nant, NIN estime qu’avec les reve­nus de ses concerts, il est pos­sible de pro­po­ser les albums en accès libre (du moins pour le moment, «l’avenir dira si nous avons rai­son ou pas» à indi­qué Trent lors d’une inter­view).

Donc après un Ghost I-IV très pla­nant (mais pas que) voi­ci un Slip bien rem­pli de la voix de Trenz et de gui­tares har­gneuses qui vont faire suin­ter les cages à miels ! Et même si je pense que Year Zero était meilleur celui-ci occu­pe­ra une belle place dans la CDthèque dès qu’il sera sor­ti phy­si­que­ment car la musique est bien maté­rielle et c’est pour ça que ça fait du bien par où ça passe !

Le site de NIN
Le site dédié à l’album «Slip»

Ecrit par Sébastien Degliame
Rangé dans Musique
Pas de commentaires »

Ima­gi­nons que vous déci­diez de tra­ver­ser l’océan Paci­fique en ligne droite depuis le canal de Pana­ma en direc­tion du Japon (c’est pas le che­min le plus court, vu la roton­di­té de notre pla­nète). À mi-chemin vous feriez une ren­contre assez impro­bable et tout à fait ter­ri­fiante. 

Ima­gi­nez une éten­due grande comme 6 fois la France, de détri­tus en plas­tiques avec par endroits une épais­seur de 30 mètres ! Ceci est la résul­tante de cou­rants marins tour­billon­nants dont le centre cor­res­pond à peu-près au centre de l’océan Paci­fique et que la quan­ti­té incroyable de déchets reje­tée par l’activité humaine. Ce 7e conti­nent en cours de for­ma­tion est esti­mé à 3,5 mil­lions de tonnes de déchets, sa den­si­té actuelle ne per­met pas encore de mar­cher des­sus ; mais nuls doutes que l’on y arri­ve­ra un jour.

Cette nou­velle n’en n’est pas vrai­ment une puisque le phé­no­mène est connus presque 10 ans ; mais les der­nières études menées montrent que la crois­sance de cette plaque d’immondices croît de manière accé­lé­rée. Le phé­no­mène est d’autant plus inquié­tant qu’il se situe dans une zone «tran­quille» de l’océan à l’écart des routes mari­times et donc dans une zone ou la flore et la faune aqua­tique étaient peu sou­mises à l’activité néfaste de notre espèce. La concen­tra­tion est telle que dans cette zone, la quan­ti­té de pol­luants orga­niques cou­plé à l’occultation de la mer font qu’il y a plus (en poids) de déchets que de planc­ton ! Toute la chaîne ali­men­taire en est donc for­te­ment per­tur­bée.

Voi­ci une preuve sup­plé­men­taire que même à des endroits où l’homme ne met pas les pieds (et pour cause à moins de s’appeler Jesus) nous arri­vons à détruire les rares réserves natu­relles jusqu’ici pro­té­gées.

Pour com­prendre le phé­no­mène de la for­ma­tion et des infos sup­plé­men­taires :

 

Ecrit par Sébastien Degliame
Rangé dans Environnement
Pas de commentaires »

© 2018 Sébastien DEGLIAME, Creative Commons License