Pas terrible ; mais presque

Pour­quoi la crois­sance telle qu’on la pro­met ne vien­dra pas ? La réponse est dans l’importance de la phy­sique dans notre éco­no­mie, plus pro­saï­que­ment, de sa dépen­dance vis à vis des éner­gies fos­siles. Voi­ci un déve­lop­pe­ment syn­thé­tique de cette affir­ma­tion.

Amis (uni­ver­si­taires et pas uni­que­ment géo­logues –pri­vate joke–), rappelez-vous ceci : être au pied du mur pour un pié­ton augure moins de consé­quences fâcheuses que si c’est un bolide lan­cé à pleine vitesse…

Donc M. le pré­sident, au lieu de nous pro­mettre d’écraser le cham­pi­gnon, faites en sorte que la France puisse «capi­ta­li­ser» le frei­nage d’urgence.

Ecrit par Sébastien Degliame
Rangé dans énergie, Environnement
Pas de commentaires »

© 2018 Sébastien DEGLIAME, Creative Commons License