Pas terrible ; mais presque

Bon, autant le dire tout de suite, je ne suis pas un ama­teur de Coca-Cola. J’ai jamais aimé ça de toutes manières, sauf peut-être les len­de­main de soi­rée arro­sées, là c’est vrais j’en bois (Coca, Pep­si, pas de pré­fé­rence du moment que ça me remet l’estomac d’aplomb).

Tout ça pour en arri­ver au sujet qui nous occupe : en 2006, Coca-Cola nous gra­ti­fie d’une pub full-3D épa­tante, drôle, vrai­ment sym­pa.

Et c’est en consul­tant un de mes sites pré­fé­rés (http://veerle.duoh.com) que je suis tom­bé sur un billet par­lant de ce spot. Comme l’article est écrit en anglais, je n’ai pu résis­ter à l’envie de vous le faire par­ta­ger dans une tra­duc­tion très libre de ma part.

La fabrique joyeuse
C’est sous le titre «The Hap­pi­ness Fac­to­ry» qu’est appa­ru le pre­mier spot en 2006. Ce fût le spot le plus popu­laire de Coca-Cola et il a gagné de nom­breux prix comme le lion d’argent au fes­ti­val de la pub de Cannes et le «Grand Prix Gold Prize» 2006 des EPICA Awards et encore plus récem­ment une nomi­na­tion aux «Emmy» du film publi­ci­taire au Etats-Unis.

Voi­ci la ver­sion ori­gi­nale (qui dif­fère de la ver­sion fran­çaise sur cer­tains plans).

À force de regar­der ce spot, on est fas­ci­nés par la richesse de détails qui a été appor­tée à chaque per­son­nage pour son inté­gra­tion dans l’histoire. Et le seul point que je trou­vais déran­geant, c’est que le coca-cola pro­vienne du «ciel» (sécré­tion divine ?). Venant de la World US Com­pa­gny Coca n’a rien de bien éton­nant. 🙂

Ci-dessous une vue du sto­ry­board.
Storybord1
Storybord2

Ce que l’on apprend en lisant l’inter­view de Kylie Matu­lick et Todd Muel­ler de chez Psyop (la boîte qui à réa­li­sée le clip) c’est qu’il a fal­lut (que !) 4 mois pour tout faire avec les logi­ciels Maya (3D) , After Effects & Flame (pour le com­po­si­ting et cer­tains effets) et l’inévitable Pho­to­shop.

C'est la fête
Photo de famille

«Making-off» ou le Mocku­men­ta­ry
Main­te­nant que vous en savez plus sur le spot en lui-même, penchons-nous sur un autre film, encore plus mieux, qui nous plonge dans la vie cachée des pro­ta­go­nistes vivants dans le dis­tri­bu­teur de bois­son à la coke. On apprend à la lec­ture de Adver­blog que toutes les voix des per­son­nages sont inter­pré­tées par des per­sonnes dif­fé­rentes et que cer­taines sont faites par des employés de chez Coca-Cola him­self.

Voi­ci cette ver­sion

La fabrique joyeuse : le film
Le meilleur reste à venir, car l’agence de pub (Wie­den + Ken­ne­dy à Amster­dam) a concoc­tée une nou­velle grande his­toire pour lan­cer la cam­pagne «Coke Side Of Life». Et pour l’occasion ils ont uti­li­sés l’intégralité du staff de chez Psyop pour réa­li­ser un spot de 3 minutes et demi de toute beau­té, ceux qui me connaissent sau­ront tout suite quel est le moment que je pré­fère. 😉

Fô que je pense à élar­gir ce blog…

Ecrit par Sébastien Degliame
Rangé dans Divers
Pas de commentaires »

Répondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.


© 2019 Sébastien DEGLIAME, Creative Commons License